• Doctor Who Classic #1

    Alors que la saison 7 a reprit il a plus d’une semaine et que le 50ème anniversaire de la série arrive à grand pas, je me devais de parler de Doctor Who au moins une fois sur ce site. Il me fallait donc un prétexte ; un rapport avec les comics. Et c’est IDW qui m’offre cette opportunité avec une nouvelle réédition des Doctor Who Classic parus originellement en 1989 dans Doctor Who Magazine. Il faut noter que ce n’est pas la première réédition. En effet les épisodes étaient déjà sortis en albums en 2008. On se doute que c’est pour coller à l’anniversaire de la série et donc faire des ventes en plus, mais ça permet de redécouvrir des classiques (puisque c’est le titre) de cette série.

    Ce premier numéro contient 2 histoires dont la première est en deux parties et nous sommes en présence du septième docteur interprété à l’écran par monsieur Silvester McCoy ( de 87 à 89 puis en 94 et 96 dans des téléfilms spin-of ). McCoy était d’ailleurs présent lors de la première édition de la Paris Comics Expo. Si vous avez eu l’occasion de discuter avec lui vous avez alors pu vous rendre contre à quel point cet homme est drôle et passionnant !  

    Ce numéro contient 2 récits : Time and Tide qui était à l’origine divisé en 2 parties, et Follow that Tardis .         

    Time and Tide : Dans cette histoire le 7ème docteur arrive sur la planète Tojana. A son arrivée il est prit dans une vague et le Tardis est perdu au milieu de la mer. Il décidera de visiter l’endroit qui semble être une île et tombera sur les indigènes qui décideront de le capturer pour probablement le manger. Il sera sauvé in extremis par l’un des autochtone qui lui révélera que la fin du monde sur lequel ils se trouvent est proche à cause de l’engloutissement des terres par l’océan. Le docteur va donc tenter de convaincre les autochtones de sauver leurs vies.

    L’histoire est à la fois drôle et tragique. Les réactions du docteur face aux habitants de la planète est parfois hilarant. Il n’hésite pas à les traiter d’idiots à cause de leur indifférence face à la mort certaine  qui les attend. Et c’est là qu’intervient le coté tragique. Le docteur est confronté face à un peuple qui se fiche de mourir et qui décide de festoyer plutôt que de tenter de survivre. Bien que le dénouement soit plutôt rassurante on reste face à une fin qui symbolise l’espoir et la renaissance (je vous laisse découvrir pourquoi).

    Follow that Tardis : Dans cette histoire nous sommes dans un futur plus ou moins proche sur Terre. Le docteur va rencontrer TheMeddling Monk un de ses « ennemis » qui avec sa machine temporelle a heurté la voiture de El Ape et Deadbeat, deux brigands/mafieux qui ressemblent aux blues brother. Le Monk profite de l’arrivée du docteur pour s’enfuir et les deux compères vont ordonner au docteur de prendre en chasse le fuyard à travers le temps. Les 3 compagnons de fortune se retrouveront à plusieurs époques et plusieurs endroits différents notamment sur le Titanic.

    C’est une histoire courte plutôt sympathique et drôle où on y voit la bêtise des deux brigands et on découvre certaines scènes historiques. Bien que l’histoire soit globalement légèrement brouillonne, la fin est plutôt amusante et bien trouvée.

    Coté dessin on peut dire que ça a plutôt bien vieillit avec un très certes atypique mais plutôt agréable à l’œil. Cette réédition est colorisée et permet pour la première histoire de différencier les différents aliens qui ont un trait quasi unique ce qui rend la différenciation difficile en noir et blanc.  Le dessin permet aussi d’avoir des paysages et une ambiance qu’il aurait été difficile à rendre en séries à cause des moyens de la série et des technologies de l’époque. Le comics est donc un gros atout dans ce cas grâce à une maîtrise des dessins.

    Ce premier numéro est donc une petite réussite pour tous les fans du docteur. Une histoire classic et écrites uniquement pour sortir en comics, le caractère du docteur est plutôt bien retranscrit, des dessins de bonne facture et une colorisation réussie. Si vous êtes fan de l’univers et souhaitez découvrir les classics de cette série vous pouvez vous lancer dans la lecture de ce premier numéro. 

    Cyborgwolf


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :