• New Avengers #1 - Jonathan Hickman

    Lorsque l'on évoque le nom de Jonathan Hickman, on pense directement à un scénario compliqué qui sera comprit par 3 personnes dans le monde, concepts de science-fiction obscures et timeline ayant la capacité de faire ressortir le cerveau du lecteur par le nez. Ces « reproches » ont notamment été formulées pour la mini-série ( toujours en cours ) S.H.I.E.L.D et Fantastic Four. Bien que je ne les trouves pas plus compliqué qu'un Starlin par exemple, je dois avouer ne pas avoir été emballé à la lecture de Avengers #1 qui pour le coup était trop abstrait. Le numéro 2 était plutôt rassurant car déjà moins abstrait malgré la portée cosmique du titre, mais pas assez pour être totalement pour se lancer sereinement dans la lecture de New Avengers #1.

    Tout d'abord, exit Luke Cage, Spider-Woman Wolverine et tous les anciens membres de l'équipe des nouveaux Vengeurs. Ici Hickman a choisit de se concentrer sur d'autres héros : Les illuminati groupe secret qui protège le monde en cachette. L'équipe de base était composée de Black-Bolt Iron-Man, Charles Xavier, Doctor Strange Namor et Reed Richards. La seule personne ayant refusé de rentrer dans ce groupe est T'Challa a .k.a Black Panther. C'est justement sur ce dernier que se concentre ce numéro, en effet le souverain du Wakanda va devoir faire face à des ennemis venus d'ailleurs.

    La force de ce numéro est surtout son accessibilité. Nous sommes face à un numéro à la narration plutôt classique. On ne part pas sur un délire de monologue pendant 6 pages et une situation qui n'avance pas. Non, ici nous voyons concrètement les menaces et les différentes péripétie qui résultent de leur arrivé. La lecture de ce premier numéro est donc beaucoup moins laborieuse que fut celle de Avengers #1. Malgré tout on sent des similitudes plutôt flagrantes. Même si l'action se situe au Wakanda, on comprend que le titre va avoir une orientation cosmique, que ce soit par la simple visions des ennemis en présence ou la présence d'indices à peine cachés. On ne se doute donc pas que dans le futur Avengers et New Avengers seront très étroitement liés.

      

    C'est Steve Epting qui est au dessin pour la série. Et le moins que l'on puisse dire est qu'il réussi parfaitement son boulot. Le numéro est absolument splendide. Le trait des personnages et des décors est vraiment réussi et le dessinateur est accompagné par Frank D'Armata qui maîtrise les jeux d'ombres et lumières ainsi que certaines différences de couleurs selon les situations.

    Au final on ressort mitigé de la lecture de ce numéro. Plutôt bien écrit et bien rythmé, la lecture est tout à fait plaisante. Mais connaissant le penchant pour la complexité de Hickman, on reste sur nos gardes pour la suite de la série. Je conseillerais avant tout la lecture à ceux qui n'ont pas été rebutés par celle de Avengers #1. Car le lien entre les deux séries étant amené à se renforcer, il sera presque impossible de se passer de l'une des deux. Il faudra cependant attendre les prochains numéros d'Avengers et de New Avengers pour arriver à se faire un avis réel sur la qualité et l'intérêt de la série.   

    Cyborgwolf


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :