• Quelques reviews janvier/février/mars

     

    Cela fait un petit bout de temps que je n'avais pas fait de reviews de mensuels, je rattrape un peu mon retard .Presque uniquement du Marvel, un seul titre DC, mais je vous prépare bientôt un article sur une série innatendue et probablement délaissée du lectorat comics !

     

    Morbius the living vampire #1 & 2

    Série spin-off du vampire de Spidey. Michael Morbius débarque à Brownsville, petite ville du Texas particulièrement violente, que « même les super-héros ne connaissent pas » (et c'est précisément pour ça qu'on y retrouve notre vampire). Arpentant les rues comme un SDF, Michael se frotte aux petites racailles locales et se retrouve vite confronté à Noah St-Germain, le big boss.

    Parallèlement, on revient un peu sur les origines de Morbius, plus complètement humain mais pas tout à fait vampire.

    La série possède un univers très urbain, je ne serais pas étonné de la voir débarquer dans notre Marvel Knight national. Un côté très punk, assez violent et crade, mais pas dénué d'humour.

    Les dessins de Richard Elson sont très corrects, avec une coloration dans les tons de gris/rouge.

    Une bonne série donc, pour un personnage dont je ne connais en fait pas grand chose.

    3,5/5 (seulement, car j'ai du mal à voir comment la série pourra se développer sur le long terme).

     

     

    Morbius1_zps5dc23996
    Même dans les moments crtiques, Morbius n'abandonne pas son sens de l'humour...

     

     

    A+5 #5

    On continue de retrouver nos duos improbables avec cette fois ci, Doop + Iron Fist et Loki + Mister Sinister. Respectivement écrites par Kathryn Immonen (la femme de Stuart) et Kieron Gillen, on aurait pu s'attendre à quelque chose de cool, mais... bof. La première histoire est assez déjantée (Doop oblige) et se lit assez bien. Malheureusement, on ne peut pas en dire autant de la seconde. Du blabla, du blabla, un Loki très laid. Pas très intéressant en soit. A prendre pour les complétistes de la série.

    1,5/5 (pour Doop)

     

    Superior Spider-Man #1-4

    On à pas encore parlé de SSM sur Comics-Corps. Il faut dire que le titre divise même au sein de la rédaction (en fait je crois bien que je suis le seul à aimer). Mais peu importe, envers et contre tous, je vous expliquerai ici-même et dans l'instant pourquoi cette série est bien.

    Je pense que vous êtes tous au courant maintenant, le Dr Octopus à pris le contrôle du corps de Parker. Mais il s'avère que l'esprit de Peter n'était pas aussi mort qu'on le pensait, et nous voilà dans une collocation fort caucase.

    Car si au départ, Peter réprimande le doc pour son côté trop violent, il faut le reconnaître : Octopus est un bien meilleur Spidey qu'il ne l'était. Et le pire, c'est que c'est crédible. La série est bien écrite (n'en déplaise à ceux qui brûlent les mannequins de Dan Slott), les dialogues sont excellents, et les dessins de Camuncoli sont juste magnifiques. C'est très orienté série TV à mon goût, avec des enchaînements de situations délicieuses et très drôles, sans oublier l'action et les super-vilains (le Vautour qui va prendre très très cher dans ce premier arc). Alors oui, moi aussi j'étais réticent à lire cette histoire au début. Parce que comme tout le monde, je n'ai pas aimé le ASM #700. Et je suis persuadé qu'il n'y aurait pas eu autant de foudres contre Slott si la série avait continué au #701. Alors que personnellement, je vois ce Superior Spider-Man comme un simple arc, à la limite une maxi-série. Ça va s'étendre sur 12 numéros, peut-être bien plus si ça marche, mais on sait que tout finira par redevenir normal.

    Bref, un gros coup de cœur pour cette série (et ne m'accusez pas de fan-boyisme, c'est moi-même qui avait pondu le texte sur l'avenir de Spider-Man. Et comme je suis bon joueur, hop, je vous offre même le lien http://comics-corps.kazeo.com/dossiers/quel-avenir-pour-spider-man,a3488657.html ).

    4,5/5

     

     

    tumblr_inline_mjin0iUprr1qz4rgp

     

    Guardians of the Galaxy .01

    Une histoire classique mais très bien écrite. Le titre revient sur les origines de Peter Quill en remontant jusqu'à l'accident qui amena son père sur notre belle planète bleue.

    Comme toujours, Bendis peut raconter n'importe quelle histoire et la rendre intéressante. Mais n'oublions pas les magnifiques planches de Steve McNiven. J'ai vraiment hâte de voir son travail lorsqu'il nous dessinera des étendues spatiales à perte de vue.

    Le seul point qui me gène est la présence d'un des vengeurs à la fin du titre. C'est du cosmique bon sang, on devrait pas avoir à ramener un personnage populaire pour vendre le titre.

    4/5

     

     

    Justice League of America #1

    Alors là, je sais pas si c'est moi mais j'ai pas du tout accroché. Pourtant, j'ai tendance à plutôt apprécier le travail de Geoff Johns. Comme pour Guardians of the Galaxy, le numéro est une grosse introduction, le talent de Bendis en moins. Un numéro très catalogue (« Ici nous avons Katana – [page sur Katana en action], ici nous avons Vibe [page sur Vibe en action])... Les « nouveaux » personnages introduits m'ont laissé froids, ersatz moyen de Wonder Woman et Flash. Un numéro assez inutile pour une série qui part plutôt mal pour moi. Si encore c'était beau, mais c'est simplement « correct ». Déçu par ce numéro, j’attends de voir quel sera le premier grand ennemi de cette nouvelle ligue de justice.

    2/5

     

    Savage Wolverine #1 & 2

    La série de Franck Cho, au dessin et au scénario. Alors, c'est très décomplexé, c'est la Terre Sauvage et j'adore ça. Des dinos et des hommes préhistoriques, une copine Pierrafeu, la recette semble bonne. Malheureusement, le titre est loin d'être fantastique. Ça tourne un peu en rond (bon je suis mauvaise langue, c'est seulement le début). Mais niveau dessins et mise en page, c'est carrément du foutage de gueule. Alors non, en soit c'est pas moche, mais dans une grande partie des pages, les décors ne sont même pas dessinés. Voyez-vous même avec ces deux pages : du blanc, du blanc et encore du blanc. On se dit que l'artiste à peut-être du mal à écrire et dessiner en même temps, ce qui est compréhensible. Et l'on aura le plaisir de voir Joe Madureira arriver sur le #6. Peut-être un vrai coup de chance pour la série qui pêche pour l'instant.

    2/5

     

    tumblr_mgfiuxt9eQ1rw6hzpo1_1280
    Du vide, du vide, que de vide...

     

     

    DevilPoulet


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :