• Venom - The savage Six

    Lorsque Remender a été annoncé sur la nouvelle série Venom il y a un certain temps déjà, on je me suis jetté dessus sans même réfléchir. Après un premier tome vraiment réussi nous plaçant aux cotés du nouveau porteur de l'anneau du symbiote : Flash Thompson l'ancien bourreau de Peter Parker devenu au fil du temps héros de guerre mutilé à vie. Le Venom quand-à-lui est la propriété de l'armée américaine qui compte s'en service pour effectuer des missions. Venom a fait aussi parti de l'Event Spider-Island dans lequel on le découvrait sous un jour beaucoup plus torturé.

    Enfin dans le volume «  The Circle Four » on retrouvait Flash ayant maîtrisé le symbiote faisant équipe avec X-23, Red Hulk et le Ghost-Rider pour tenter d'empêcher l'enfer de débarquer sur Terre ( Rien que ça ). On terminait l'histoire après le combat final alors que les vengeurs venaient d'arriver sur place. L'album était lui aussi de qualité aussi bien pour le dessin que pour le scénario.

    Alors qu'en est-il pour ce dernier volume par Remender qui conclu sa saga au numéro 22 ? La qualité est-elle toujours au rendez-vous ? C'est ce que nous allons voir dans ce tome aux 8 numéros ( et pour un prix avoisinant les 15$ ce qui est réellement abordable, fait rare chez Marvel ).

    Venom #15 - #22

    Flash a finalement rejoint les Secret Avengers après les événements de The Circle Four. Le symbiote est donc gardé bien attentivement par les scientifiques de l'équipe afin d'éviter que Thompson ne l'utilise trop. Mais le besoin de retrouver le symbiote va se faire sentir lorsque le Crime-Master décidera de recruter une équipe «  The Savage Six » afin de détruire Venom. Pour cela le vilain va forcer Eddie Brock ( anciennement l'Anti-Venom ) à récupérer un nouveau symbiote. Les six vont alors s'attaquer aux proches de Flash pour tenter de le déstabiliser afin le défaire plus facilement.

    Le scénario étant la suite des volumes précédents est toujours aussi bien mené. Tout d'abord la relation entre Flash et le symbiote est plus amplement développée. Ainsi on sent bien l'addiction qui torture Flash qui ne pense qu'à revêtir le costume. C'est un point souvent abordé lorsque Venom est en premier plan mais ici Remender arrive à rendre cela très intéressant.

    Le second point intéressant directement lié au premier est comment la relation Flash/Venom affecte sa vie privée. On en avait un aperçu lors de la mort de son père précédemment et l'auteur continue à rendre la vie du héros de plus en plus difficile. Il devient en effet de plus en plus isolé et sans personne à qui se confier. Sans jamais tomber dans le pathos à outrance, Remender arrive à montrer comment la vie de Thompson sombre de plus en plus à cause du symbiote. La fin de l'album est d'ailleurs plutôt intéressante sur ce point.

    Enfin la dernière chose qui rend l'album vraiment bon est l'action bien entendu. Comment Venom tente de s'en sortir face à Jack O'Lantern, Crime-Master, Brock et les autres. Les affrontements sont sauvages, violents et personne ne se prive de surenchérir que ce soit envers les proches de Flash ou bien contre lui même qui n'est pas en reste niveau violence.

    Le dessins de leur cotés rendent honnreur à l'histoire. Sans jamais être géniaux ils arrivent à faire passer toute la violence du récit. Certaines cases sont moins travaillées que les autres tout comme certains visages peuvent paraître étranges mais globalement cela reste assez bon.

    Au final voici une très bonne conclusion de l'ère Remender sur Venom. Violent, intéressant, parfois profond ; ce venom aura réussi à nous tenir en haleine. Les 3 tomes ( + le tie-in Spider-Island ) sont tous de bonne qualité et on est content de voir que Remender à réussi à terminer l'histoire d'une bonne façon. On sent tout de fois la pression de Marvel Now pour des raisons que je n'évoquerais pas pour éviter le spoiler.

    Si vous avez envie de découvrir Venom ou que vous êtes déjà fan du « monstre », cette est indispensable. Pour les autres jetez-y un œil car elle est un bon complément à Spider-Man.

              


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :